dimanche 5 avril 2015

INDIAN PALACE, SUITE ROYALE: MANQUE DE PIQUANT


Richard Gere et Lillete Dubey dans Indian Palace, Suite Royale, de John Madden





Indian Palace était charmant et drôle, il offrait, grâce à une belle pléiade d'acteurs, une réflexion fine et légère sur la vieillesse, la manière douce de finir ses jours et le bilan doux-amer que l'on peut faire de son existence.


Des personnages devenus caricaturaux


Dans ce deuxième opus, John Madden allonge la sauce, mais lui fait perdre (presque) toute sa saveur.

Reste la bande d'acteurs britanniques, toujours justes, qu'ils soient pétillants ou graves.


Le casting britannique de Indian Palace, suite royale
Le casting britannique de Indian Palace, suite royale
John Madden veut faire durer le plaisir alors, après le happy end du premier opus, il invente du drame dans le second en guise de prétexte pour un nouveau scénario.


Le couple Judi Dench / Bill Nighy semble coincé dans sa timidité première, alors que la mégère d'épouse a quitté l'Inde depuis longtemps.

Norman le séducteur a du mal avec la monogamie, Celie Imrie peine à choisir entre deux hommes. Dans l'ensemble, ce film choral est bien maigre.

L'arrivée de Richard Gere, censée apporter du piment à l'intrigue, est un peu mince comme nouveau fil conducteur.

Même Dev Patel devient une caricature de lui-même, quand sa fraîcheur, ainsi que celle de sa partenaire Tina Desae, illuminaient le premier épisode avec aisance.


Tina Desae (Sunaina) et Dev Patel (Sonny) dans Indian Palace, de John Madden (2011)
Tina Desae (Sunaina) et Dev Patel (Sonny) dans Indian Palace, de John Madden (2011)

Même les répliques sarcastiques de Maggie Smith sonnent comme du déjà entendu.

Ce second épisode ne fait que donner la nostalgie du premier.

J'ai déjà longuement parlé des films sur l'Inde qui valaient le détour.

Puisque Indian Palace vaut surtout pour ses acteurs, je vous propose un petit tour d'horizon des meilleurs films où vous les retrouverez.


Les meilleurs films des acteurs de Indian Palace


Les films bien vus sur l'Inde contemporaine sont rares. Slumdog Millionaire est de ceux-là. Un Indien sans le sou participe à Qui veut gagner des millions. Derrière chaque question se cache un morceau de son existence.




Dans le film de 2008, Dev Patel était déjà amoureux d'une fille d'une beauté impossible.


Freida Pinto (Latika) dans Slumdog Millionaire, de Danny Boyle (2008)
Freida Pinto (Latika) dans Slumdog Millionaire, de Danny Boyle (2008)


Passons maintenant au casting britannique. John Madden a tout simplement choisi les acteurs les plus populaires et les plus expériementés du cinéma british.

Parmi eux, la grande dame Maggie Smith.

On connaît tous Harry Potter ou Sister Act, où Smith incarnait une femme sévère et finalement douce.

Elle incarne fréquemment l'élégance de l'aristocratie anglaise. De Chambre avec vue à Gosford Park, et récemment dans la série Downtown Abbey, Maggie Smith est souvent la femme de haute extraction qui décide, tout en discrétion, des règles du jeu.


Maggie Smith dans Downtown Abbey
Maggie Smith dans Downtown Abbey


Si Juliette Binoche et Robin Wright ont eu récemment l'occasion de prouver qu'elles n'avaient pas peur de vieillir, Maggie Smith, dans Indian Palace, suite royale, nous dit carrément que la mort ne l'effraie pas.

Atteinte du cancer en 2009, elle a été traitée pendant deux ans, et guérie. Elle semble nous dire, à la fin du film de John Madden, qu'elle accepte la fin de sa vie avec apaisement.

Judi Dench est une autre grande dame anglaise. Actrice shakespearienne de formation, tout comme Maggie Smith, elle a incarné rien de moins que la reine d'Angleterre dans Shakespeare in Love, toujours de John  Madden.

Judi Dench, méconnaissable en Elisabeth 1ère dans Shakespeare in Love, de John Madden (1998)
Judi Dench, méconnaissable en Elisabeth 1ère dans Shakespeare in Love, de John Madden (1998)

Si cette drôle de biographie de Shakespeare n'était pas formidable, elle offrit à Judi Dench un rôle marquant qui eut une influence déterminante sur sa carrière. Elle incarne souvent, depuis, des femmes puissantes et sévères.

Puis, en 2013, Philomena, de Stephen Frears, est sorti en salles.


 en 2013, Philomena, de Stephen Frears


Cette histoire magnifique d'une Irlandaise à la recherche de son fils a donné à Judi Dench un rôle toute en subtilité et en émotions.





Quant à Bill Nighy, on ne compte plus les films où on l'a vu récemment. Pride, Il Etait temps, les derniers Harry Potter, Bill Nighy est un grand acteur de second rôle, toujours discret toujours parfait. Adepte des comédies populaires, il leur apporte de la classe. Il est très bon dans le sarcastique et l'auto-dérision.


Bill Nighy devant l'affiche de Pride (2014)
Bill Nighy devant l'affiche de Pride (2014)

Celia Imrie n'est même pas sur l'affiche française de Indian Palace, suite royale.




C'est pourtant une grande actrice de second rôle.


C'est pour son rôle dans Calendar Girls qu'elle est connue du grand public, où elle se moquait déjà d'elle-même en portant un regard malicieux sur l'âge mûr.


Celia Imrie dans Calendar Girls, de Nigel Cole (2002)
Celia Imrie dans Calendar Girls, de Nigel Cole (2002)

L'extrait pour le plaisir:






En somme, vous pouvez retrouver la pléiade d'acteurs de Indian Palace 2 dans de nombreux films où ils font vibrer la comédie ou le drame social à l'anglaise.



D'accord, pas d'accord avec l'article ? Dites-le en commentaire !



Ça peut vous plaire:


       

    


Légende

Chef d'oeuvre orange star.jpgorange star.jpgorange star.jpgorange star.jpg Très bon


orange star.jpg
orange star.jpgorange star.jpg Pas mal
orange star.jpgorange star.jpg Moyen

orange star.jpg Pas bon À hurler !